Généralités sur le Birman

Le standard (source LOOF)

TETE = 30 points
Forme = 10
Profil = 5
Oreilles = 5
Yeux = 5
Couleur des yeux = 5

CORPS = 30 points
Corps = 15
Queue = 5
Pattes = 5
Pieds = 5

FOURRURE = 10 points

COULEUR = 30 points
Couleur du corps = 5
Couleur des points = 10
Gants = 10
Eperons = 5

Couleurs reconnues
Catégorie : colourpoint
Division: particolore
Couleur : toutes

Mariage autorisé
x Sacré de Birmanie

Description générale
Le Sacré de Birmanie, appelé aussi Birman, est une race qui a été créée en France au début du XXe siècle à partir d'un croisement entre un Persan et un Siamois ganté de blanc. Toutefois, de nombreuses légendes courent sur son compte tant il fascine avec son regard bleu saphir, ses quatre pieds blancs et sa fourrure longue et douce
D'apparence imposante, ce chat colourpoint à poil mi-long est de taille moyenne à forte, avec une ossature lourde par rapport à sa taille.

Tête : de taille moyenne, la tête est forte. Vu de face, elle est large et arrondie. Vu de profil, elle est légèrement plus longue que large. Les joues sont pleines. Le front est légèrement arrondi. La ligne du profil se prolonge avec un changement de direction au niveau du nez. Moyennement long et large, sans stop, le nez est romain, c'est-à-dire busqué.

Museau : de longueur moyenne, le museau est large, sans pinch. Le menton est fort.

Yeux : grands, presque ronds, ils sont bien espacés l'un de l'autre et de la couleur bleue la plus intense possible.

Oreilles : presque aussi larges que hautes, les oreilles sont de taille moyenne à grande. Modérément espacées, elles ont un bout arrondi. L'intérieur est bien fourni.

Encolure : de taille moyenne, l'encolure est bien musclée.

Corps : de format long et substantiel, le Sacré de Birmanie a un corps moyennement long, massif avec un dos droit et régulier.

Pattes : de taille moyenne, avec une ossature robuste et une bonne musculature, les pattes sont en proportion avec le corps.

Pieds : grands, ronds et fermes.

Queue : de taille moyenne, la queue est proportionnée avec le corps.

Robe et couleur : mi-longue, la fourrure est très soyeuse. Courte sur la face, elle s'allonge graduellement à partir des joues vers une lourde collerette très appréciée, surtout chez les mâles. La fourrure est longue sur le dos et les flancs. Le sous-poil est peu abondant et léger. Le poil peut frisotter légèrement sur le ventre.
Remarque : des changements saisonniers doivent être pris en considération dans le jugement de la longueur de la robe.
Gants et éperons
Les pattes avant ont des gants blancs se terminant en ligne droite à la jonction entre le pied et la patte. Les pattes arrière ont des gants blancs remontant en ligne droite à l'arrière de la patte et se terminant en pointe de la moitié aux trois-quarts du talon (éperons). Une régularité entre la hauteur des gants avant et arrière est souhaitable.
Coussinets
Couleur rose et/ou couleur correspondant à la couleur de base du chat.

Pénalités
Type de tête « Siamois » ou « Persan ».
Manque de substance, ossature fine.
Remontée importante du blanc des gants ou des éperons sur les pattes ou, au contraire, gantage un peu court.
Marques blanches sous le menton, la gorge ou le ventre.

Refus de tout titre
Taches de couleur dans les gants ou les éperons.
Manque de blanc (un doigt ou plus) dans les parties supposées être gantées.
Marques blanches dans les points.
Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.
Avec ses yeux bleus et son opulente robe siamoise gantée de blanc, le Sacré de Birmanie est paré des plus belles couleurs de l'Orient. Il ne doit pourtant rien aux Pays du Levant car, malgré son nom, le Sacré de Birmanie est un des fleurons de l'élevage français.


D'hier à aujourd'hui (source LOOF)

C'est une ravissante légende qui a donné son nom au Sacré de Birmanie, appelé aussi Birman. Un moine très pieux vivait jadis dans un temple construit par le peuple Kmer en l'honneur de Tsun-Kyan-Kse, une déesse d'or aux yeux saphir. Ce moine priait en compagnie de Sinh, un chat blanc aux yeux jaunes. Une nuit, des pillards attaquèrent le temple et assassinèrent le pauvre moine. Sinh sauta sur la chevelure argentée de son maître, le regard plongé dans celui de la déesse. Advint alors le miracle: la fourrure de Sinh prit la couleur de l'or, ses yeux devinrent bleus,tandis que ses pattes se coloraient de brun. Seuls ses pieds restèrent immaculés, comme les cheveux du moine sur lesquels Sinh reposait. Après la disparition de son maître, la douleur du pauvre chat fut telle qu'il refusa de s'alimenter sept jours durant et qu'il en mourut. Le lendemain matin, tous les autres chats du temple avaient des yeux saphir, une fourrure dorée et des pieds de neige.
Comme souvent, la réalité est moins poétique que la légende et il semble bien qu'une mésalliance entre un Persan et un Siamois ganté de blanc soit à l'origine du Birman.
Dès 1926, on a pu admirer dans les expositions félines Manou de Madalpour, une magnifique femelle seal point. Elle fut bientôt suivie d'un autre chat célèbre, Dieu d'Arakan, déjà très proche des Birmans d'aujourd'hui. A cette époque, seuls les Sacrés de Birmanie seal point étaient reconnus et il fallut attendre 1957 pour que les premiers Birmans bleu point fassent leur apparition dans les expositions françaises.
Grâce au travail des éleveurs d'autres couleurs ont été progressivement introduites dont le tortie, appelé aussi écaille de tortue, le rouge, le chocolat, le lilas, le crème, le tabby et le silver.

Son look (source LOOF)

Le Sacré de Birmanie est un chat d'allure imposante. De face, la tête est large et arrondie, avec des joues pleines. Le profil, caractéristique de la race, débute avec un crâne arrondi et se poursuit par un nez busqué appelé romain. Les yeux sont grands, presque ronds. Le corps, plutôt long, est massif est bien musclé avec une ossature robuste.  La queue bien fournie est en proportion avec le reste du corps. Mi-longue, la fourrure est très soyeuse. Courte sur la face, elle s'allonge graduellement à partir des joues vers une lourde collerette. Elle est longue sur le dos et les flancs, plus courte sur le ventre où elle peut frisotter légèrement.

Ses couleurs (source LOOF)


Le Sacré de Birmanie est un chat colourpoint, c'est-à-dire que le masque, les oreilles, les quatre pattes et la queue sont de couleur plus foncée que le reste du corps. Il porte des gants blancs aux pattes avant qui se terminent en ligne droite à la jointure des pieds. Aux pattes arrière, ces gants remontent en pointe de la moitié aux trois-quarts du talon.
Ses yeux sont du bleu le plus intense possible. Toutes les couleurs colourpoint sont admises.



Sa compagnie (source LOOF)


Calme et posé, le Birman n'est pas nonchalant pour autant. Assez volontaire, il sait parfaitement se faire comprendre quand il en ressent le besoin.
Parfaitement adapté à la vie en appartement, il vous demandera sans doute de partager ses jeux et adorera se coucher près de vous. Question toilettage, il n'est pas aussi exigeant que le Persan et devrait s'accommoder d'un bon brossage une fois par semaine.




En travaux...


Copyright © 2016 Peace and Plenty. Tous droits réservés.
vendredi 28 décembre 2018
Ajouter ce site à vos favoris
 
Peace & Plenty - Christelle - 06.70.24.80.61 - 01.64.04.87.80 - plentydogs@gmail.com
Elevage situé à 50 minutes à l'est de Paris, accès par l'A4
Peace and Plenty Golden Retrievers et Sacrés de Birmanie

Faites également la promotion de votre Page